Association Posturologie-Orthopractie Index du Forum Association Posturologie-Orthopractie
Site de l'association Association Posturologie ORthopractie (A.P.R.O)
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

A propos de"quickos" répond à "ortho"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Association Posturologie-Orthopractie Index du Forum -> Orthopractie -> Forum à destination des professionels de santé
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
jmd



Inscrit le: 07 Nov 2010
Messages: 4

MessagePosté le: 09/11/2010 22:23:19    Sujet du message: A propos de"quickos" répond à "ortho" Répondre en citant

En relisant le post de quickos du 13/09/2010, dans les actualités du forum d'osteopathe.com, dans la rubrique orthopraxie, on pourrait dire # En dehors de l'ostéo, point de salut !#
C'est souvent la pensée de l'ostéopathe lambda, (sans jugement de ma part) qui ne pense qu'à travers la mobilité (ou non) osseuse et les conséquences directes. Pour définir les choses, on pourrait dire que la thérapie en ostéo serait comme une enveloppe,( celle d'un porte-monnaie ), et que les fonctions psychiques et la psychomotricité posturale les pièces de monnaie d'euros (du porte-monnaie...).
Le porte-monnaie sans les euros ne sert pas à grand chose, il n'a plus d'importance dans sa définition, et son usage est limité.

Les euros sans la présence d'un porte-monnaie solide et de qualité peuvent s'égarer et manquer quand on en a besoin. Dans la vie courante, on a souvent un porte-monnaie un peu usagé, un peu déformé. Mais tant qu'il n'est pas percé, tout continue à fonctionner.

Le jour où le porte-monnaie perd des pièces, on ne s'en rend pas compte tout de suite. Mais l'énergie commence à manquer. La pratique de l'ostéo pour un problème squelettique sans la connaissance de l'équilibre postural n'a pas d'intérêt ni de finalité dans le temps et les effets bénéfiques aussi louables soit-ils ne durent pas.
De même, un travail de ré-équilibration posturale n'a pas d'action thérapeutique durable si la libération complète du sacrum, du rachis, et la compensation d'une jambe courte s'il y a lieu ne sont associés au travail de base. Ainsi que la prise en compte du schéma corporel et psychique du patient.

Une séance d'ostéo peut être suivie d'un blocage articulaire dans les heures qui suivent, ou dans les jours suivants. Ou encore donner lieu à une récidive (bis répétita) dans les semaines à venir. Les uns diront que le travail était incomplet, que la lésion primaire n'a pas été investiguée, ni traitée. Les autres diront que le patient ne fait pas attention et qu'il le mérite !...
Et si c'était un trouble fonctionnel, une erreur posturale. Là, on change de registre puisque l'ostéo ne s'engage pas dans ce domaine...

Les exemples sont nombreux et informatifs. L'instabilité d'une lombaire, la lombalgie commune, la hernie discale simple rebelle etc (après des séances d'ostéo rigoureuses...)
Mais aussi la migraine, la HTA essentielle, la fibrose kystique de la thyroïde ou simplement l'hypothyroïdie fonctionnelle, la hernie hiatale, la constipation chronique et dans certains cas l'hypercholestérolémie. Si l'ostéopathie est une thérapie exceptionnelle et unique en son genre, elle n'est pas une finalité. "La rééquilibration posturale ostéopathique" est une fin en soi, elle permet l'amélioration fonctionnelle des capteurs dans la durée et la stabilisation d'un meilleur équilibre de santé.
Il m'apparait que la pratique évoluée de l'ostéopathie ne peut gravir ses lettres de noblesse qu'à travers la connaissance intime de la posturologie. Leur interdépendance est fondamentale. Quand la fonction erronée interpèle et perturbe le squelette, la libération de celui-ci ne suffit pas à restaurer une instabilité douloureuse ancienne.
Je pense que quickos évoluera dans le temps (il le dit lui-même...), cette évolution passera par l'apprentissage de l'oculomotricité, (de la connaissance aussi des troubles de la réfraction), de l'oclusion, de l'orthopédie podale et de leur interdépendance avec les structures osseuses, ligamentaires, capsulaires, musculaires et fasciales, mais aussi avec la psychomotricité fine du corps dans l'espace !...
Un sujet mal latéralisé (il l'ignore souvent lui-même), avec une mal vision non traitée (par exemple un œil myope, l'autre émmétrope ou hypermétrope), souffrira de la sphère osseuse, digestive, hormonale et psychique à terme. Les dysfonctions posturales entrainent dès l'enfance une suite de pathologies qui évoluent certaines à bas bruit vers des lésions structurales et organiques définitives. Par exemple la myopie, l'astigmatisme scolaire, le scotome, la scoliose, la maladie de Scheuermann, les gonalgies ou coxalgies de l'adolescent. Mais aussi la dysorthographie, le stress à l'apprentissage de la lecture, le manque d'attention chronique à l'école, les enfants pseudo hyper-actifs etc...Encore là, l'interdépendance entre la malposture, les troubles psychomoteurs fins et le blocage ostéo est posée.
Le déblocage articulaire libère la fonction, mais son corollaire est juste et peu connu. Le trouble fonctionnel, éducatif, et psychosocial bloque la structure.
La lemniscate est complète et seule valide dans son entité pour avancer dans une thérapie juste.
L'ostéopathie est un moyen, non pas une fin. Encore faut-il avoir des connaissances complémentaires pour l'admettre...Quand la posturo sera-t-elle enseignée en école d'ostéo, est-ce encore aujourd'hui trop demandé !
Le premier post et ce deuxième sont à l'intention de Christophe Preuilh qui avait fort bien défendu ses arguments sur le forum sus cité qui ne brille pas toujours d'intérêts scientifiques ou médicaux.
Salutations cordiales à ceux qui s'intéressent aux troubles posturaux.
jmd
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 09/11/2010 22:23:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Invité
Invité





MessagePosté le: 15/11/2010 07:56:30    Sujet du message: A propos de"quickos" répond à "ortho" Répondre en citant

Bonjour,
je vais faire plus court.
Le modèle traditionnel de la médecine manuelle (et je mets ostéoptahie, chiropractie, atlas thérapie, ostéothérapie, etc..dans le même sac) est un modèle segmentaire horizontal, le nôtre est un modèle axial vertical neuro-intégré qui est beaucoup plus proche de la réalité neurophysiologique.
Le mot neurointégré fait toute la différence, même dans le cas d'un concept de structure à intégrité tensionnelle.

Cordialement
Jean Luc SAFIN
Revenir en haut
jmd



Inscrit le: 07 Nov 2010
Messages: 4

MessagePosté le: 15/11/2010 22:29:34    Sujet du message: Quickos/Ortho/Saphin...Suite Répondre en citant

Anonymous a écrit:
Bonjour,
je vais faire plus court.
Le modèle traditionnel de la médecine manuelle (et je mets ostéoptahie, chiropractie, atlas thérapie, ostéothérapie, etc..dans le même sac) est un modèle segmentaire horizontal, le nôtre est un modèle axial vertical neuro-intégré qui est beaucoup plus proche de la réalité neurophysiologique.
Le mot neurointégré fait toute la différence, même dans le cas d'un concept de structure à intégrité tensionnelle.

Cordialement
Jean Luc SAFIN

C'est vrai, c'est plus court.
La méthode du travail dans la verticalité est plus simple parce qu'elle répond (quelle que soit cette méthode) à une obligation, celle de respecter la physiologie du sujet dans son intégrité spatiale. Encore faut-il savoir agir dans ce sens et valider les résultats par des progrès objectifs.
Salutations
jmd
Revenir en haut
Invité
Invité





MessagePosté le: 16/11/2010 23:18:27    Sujet du message: A propos de"quickos" répond à "ortho" Répondre en citant

...et avoir, au préalable, acquis la capacité à évaluer son "intégrité spatiale".

JL SAFIN
Revenir en haut
jmd



Inscrit le: 07 Nov 2010
Messages: 4

MessagePosté le: 17/11/2010 11:08:09    Sujet du message: A propos de"quickos" répond à "ortho" Répondre en citant

Anonymous a écrit:
...et avoir, au préalable, acquis la capacité à évaluer son "intégrité spatiale".

JL SAFIN

Il y a ceux qui savent, ceux qui auront envie d'y parvenir, et tous ceux qui ignorent. Ils resteront dans un travail sur les signes cliniques,(ce qui calme déjà...), pas sur le terrain de la guérison...
jmd
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 10/12/2016 14:37:10    Sujet du message: A propos de"quickos" répond à "ortho"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Association Posturologie-Orthopractie Index du Forum -> Orthopractie -> Forum à destination des professionels de santé Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com